3 FEMMES DESIGNERS D'HIER ET D'AUJOURD'hui

 

Célèbres ou injustement méconnues, nous sommes fiers de mettre en lumière 3 femmes designers qui ont bouleversé les codes de l'art d'habiter.

Nous les aimons pour leur humanisme, leur audace, leur indépendance et liberté d'expression, des valeurs qui s'inscrivent dans notre approche de designer et d’architecte d'intérieur.

 

Candace Wheeler, la pionnière Luxembourg OPHRYS ®

Candace Wheeler, la pionnière !

Savez-vous qui est à l’origine de la profession de designer d'intérieur aux Etats-Unis ? Candace Wheeler.

Remarquable créatrice de textiles au goût sophistiqué, elle défendait l'idée que l'art et le design étaient des carrières rémunératrices pour les femmes plutôt que de simples passe-temps. Alors pour aider les américaines à se former aux arts appliqués, elle a fondé en 1877 la "New York Society of Decorative Art" puis la "New York Exchange for Women's Work", qui existe toujours.


Associée à Louis Comfort Tiffany en 1879 pour cofonder l’entreprise "Tiffany & Wheeler" (Tiffany & Co.), elle a réalisé les intérieurs de la Maison-Blanche et a participé à la décoration de certains des intérieurs les plus somptueux de New York.

En 1883, Candace Wheeler préfèrera finalement faire cavalier seul en créant sa propre entreprise consacrée à la conception de textiles et de papiers peints, "Associated Artists", à laquelle ne participaient que des femmes.

Rejoignez la discussion...

 

Eileen Gray Luxembourg OPHRYS ®

Eileen Gray, un esprit libre !

Connaissez-vous l’un des designers les plus intrigants de l’entre-deux-guerres ?

Personnalité éminente de l’architecture et du design au XXe siècle, Eileen Gray est l’un des précurseurs du mobilier à structure tubulaire en acier des années 1920, avec Charlotte Perriand, Marcel Breuer et Gerrit Rietveld.

Affichant un goût prononcé pour l’innovation et l’indépendance, elle refuse le décor inutile, les surcharges formelles et recherche dans l’abstraction géométrique une voie pour atteindre l’essentiel : la fonction.



De 1926 à 1929, elle réalise avec Jean Badovici la conception et l’aménagement intérieur de la Villa E-1027 à Roquebrune-Cap-Martin. Une architecture qualifiée de totale, conçue du "bâtiment à la poignée de porte", qu’elle souhaite chaleureuse et intimiste, avec la volonté de créer des espaces de vie modulables. Un joyau de l’architecture moderne aux qualités d’usage et à l’élégance esthétique exceptionnelles !

Rejoignez la discussion...

 

Matali Crasset Luxembourg OPHRYS ®

Matali Crasset, pense le présent !

Comment injecter de l’hospitalité et de la générosité dans votre habitat ?

Surnommée "Jeanne d’Arc du design", Matali Crasset invente des "scénarios de vie", repense les objets et les espaces du quotidien, travaille sur les "rituels domestiques" avec pour finalité, celle de créer du lien entre les individus.

Guidée par le vivre ensemble, elle s’interroge sur tout ce qui donne du relief à la vie. Elle aime expérimenter les limites de l’espace, privé ou collectif, et invite chacun d’entre nous à se prendre en main.



"Permettre aux gens d’utiliser les objets et l’espace à leur manière, rechercher de nouvelles typologies qui répondent aux besoins de mobilité et de liberté" est tout ce qui la motive.

Qu’il s’agisse d’imaginer un vase, un hôtel, les kiosques de presse de Paris, les aires de jeux "The Dynamic Lines of Our Nest" de Singapour ou du mobilier évolutif, ludique et coloré, chacun de ses projets ouvre des usages et des pratiques différentes.

Rejoignez la discussion...